Rechercher

Ne gâchez pas un échec

Dernière mise à jour : mai 18

Bonjour,


Ah l’échec… Pointé du doigt dans la culture française, celui qui échoue fait souvent l’objet de critiques et est parfois même écarté. Ben oui, celui qui échoue a tenté de réussir, et la réussite est peu valorisée dans notre pays.


Nous avons tous échoué. Et nous allons encore échouer, quoi que nous fassions. Pourquoi ? Tout simplement parce que seuls les personnes qui ne font rien n’échouent pas. Prenez n’importe quel chercheur, artiste, sportif ou en entrepreneur, tous ont échoué avant de réussir. Cela fait partie du cheminement !


La question n’est donc pas tant de savoir si vous allez échouer, mais ce que vous allez faire de cet échec, ce que vous ferez ensuite. Qu’allez-vous faire ? Quelle va être votre attitude? Sur quoi allez-vous vous concentrer ? Votre comportement en dira long sur votre état d’esprit, sur votre ambition, sur votre détermination à réussir, et sur ce que vous deviendrez. Vous serez demain ce que vous faites aujourd’hui. Si vous ne vous relevez pas pour repartir vers l’avant, alors vous prendrez l’habitude de baisser les bras dès la première difficulté. Si vous restez concentrés sur l’échec, alors votre esprit ne sera plus concentré sur votre réussite. Vous resterez dans votre zone de confort en espérant qu’un miracle survienne pour transformer votre vie. Est-ce que vous voulez ?


Si vous avez peur d’échouer, alors vous aurez peur de réussir. L’échec est un échec si vous le considérez comme tel. Tout est question de regard. Si vous êtes pessimiste, défaitiste, peureux, alors l’échec sera la preuve qu’être ambitieux, vouloir réussir est nuisible pour vous. Si vous êtes optimiste, aventurier, ambitieux, alors vous aurez que l’échec n’est qu’une étape, un mal nécessaire pour atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves. L’échec est ce qui va vous nourrir, vous enrichir et vous renforcer. Il vous montrera ce qu’il ne faut pas faire, et donc ce qu’il faut faire. L’échec devient alors un guide… Si vous décidez d’apprendre, de progresser et vous renforcer !


Tomber par terre n’est pas grave. Ce qui est grave, c’est de rester par terre, en pleurnichant et en attendant qu’on vienne vous relever. Ce qui est grave, c’est de ne pas apprendre de son échec et d’abandonner.


Alors, ne gâchez pas un échec, vous pourriez le regretter.


Philippe GUITTET

Votre motivateur préféré


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout